Articles Tagués ‘vie privée’

Les Big Brother Awards remettent le couvert pour la 10ème année consécutive… Orwell Party prévue le 29 mai 2010 à St Denis chez Jolie Mome.

Toujours 5 prix Orwell en compétition pour distinguer les champions de la surveillance et du contrôle social, mais aussi les meilleurs experts en Novlangue [ci-contre: le trophée], inscrite depuis peu au Journal officiel!

Cliquez ici pour accomplir votre devoir civique: pour coincer Big Brother et ses avatars, la délation est fortement recommandée!

Révisez vos classiques avec le palmarès 2009 en vidéo (Delanöé, Alliot-Marie, Frédéric Lefevre…). J’avoue avoir un faible pour ce petit florilège du palmarès précédent, en 2008, avec le Conseil Constit’, Di Zazzo (Taser), le président de Lyon-2 Journès… et Google… (montage Regarde à vue) –> (suite…)

Les scanners qui vous dépoilent ont le vent en poupe depuis l’attentat raté du vol Amsterdam-Miami. En France on va tester le truc à Roissy illico.

En attendant, la Privacy Coalition (USA) lance une pétition (ci-contre) contre ces nouveaux engins indiscrets. Tout ça à cause d’un terroriste au slip piégé — lire par exemple dans Bug brother les propos éclairés de Bruce Schneier, un des derniers cyberpunks qui se respecte.

Les body scans fonctionnent avec des ondes millimétriques ou des rayons X, procédés qui n’ont pourtant pas encore été totalement exemptées de risques sanitaires: lisez le billet de Georges Maureas à ce propos.

(suite…)

DSC01129Le Figaro a sorti un super scoop il y a juste un mois : «Vidéosurveillance : le rapport qui prouve son efficacité». Chouette! Nous allions enfin pouvoir savourer le travail scientifique de trois corps d’inspection, dont l’IGPN, interne à la police nationale, sur la soi-disante "efficacité" de la vidéosurveillance — oups, pardon, de la vidéo-"protection". Il y a déjà quelques mois, le même journal, et le même auteur, avait sauté sur des statistiques sorties de nulle part du ministère de l’Intérieur pour damer le pion aux opposants des caméras, sans vraiment convaincre. Et voilà qu’ils récidivent avec ce "rapport", qui serait donc la preuve ultime que tout ça sert à quelque chose. Seulement voilà, une brève dansSiné Hebdo, mercredi 16, nous indique que finalement ce rapport est, comment dire…«confidentiel». (suite…)

edvigecopsLe duo de choc. Delphine Batho, pro-ségolène et Mme Sécurité du PS. Et Jacques-Alain Bénisti, UMP, tendance "délinquance à repérer à la maternelle, voir dans les gènes si on peut". Ils ont repris le dossier EDVIGE en main, ce fichier de suspicion pourlequel pas mal de monde se sont bougé l’an dernier — et qui va mettre la petite délinquance au régime sec du renseignement hardcore. Bref, ils ont écrit "leur" texte de loi, les députés, la carpe Batho et le lapin Bénisti. En lieu et place du décret d’Alliot-Marie. Est-ce mieux de faire une loi plutôt qu’un décret pour autoriser un fichier scélérat ?

Manque de bol, les opposants disent toujours non à ce fichier "EDVIGE 3" — non au texte de loi, pas vraiment non au principe d’un fichier des RG… Ils ont quand même repéré quelques grosses perles qui nous convaincront une fois encore que le Parlement, même si c’est marqué dans la Constitution, ont du boulot pour défendre avec ténacité les libertés publiques.

(suite…)

La prochaine loi de programmation pour la «performance» de la sécurité intérieure, dévoilée cette semaine par MAM et sa clique, contient donc cet article révolutionnaire (le n°23 du projet de loi) qui permettra de réaliser à distance des «captations de données» sur des ordinateurs de particuliers. Le mot "captation" est bien modeste, car il s’agit bien d’une extension du domaine de la perquisition. Un acte judiciaire qui doit obligatoirement se faire, aujourd’hui, en présence du suspect. Avec ce dispositif — qui pourra prendre la forme d’un logiciel espion, ou "cheval de troie" — c’est donc la procédure pénale qui va s’en trouver complètement chamboulée.
(suite…)

RFIDmanLes «radio-étiquettes», plus communément connues sous l’acronyme RFID, viennent de faire l’objet d’une «recommandation» de la Commission européenne. Il est question bien évidemment des risques que ces micropuces furtives peuvent comporter sur la vie privée des consommateurs et leur liberté de mouvement.

Ne rêvons pas : l’objectif n’est pas tant d’imposer des restrictions afin que ce marché juteux se mette en conformité avec la Charte des droits fondamentaux (pourtant citée par la Commission dans son document). Il s’agit plutôt, dixit la Commission, de «créer des conditions de concurrence équitables pour les entreprises européennes tout en respectant la vie privée». Tout est dans le «tout en…».

(suite…)

happynewfear1Ah, les jolies dépêches de l’Agence France Presse…

PARIS, 28 avr 2009 (AFP) — Une prime de 300 euros va être octroyée pour chaque policier ayant pris part à des "événements exceptionnels" de "violences urbaines", notamment lors du sommet de l’Otan à Strasbourg ou des conflits sociaux en Guadeloupe et en Martinique, a-t-on appris mardi. (suite…)