Archives de mars, 2009

image_52778379[Mise à jour 1er mai 2009 – voir en fin d’article]

Le sommet de l’Alliance atlantique, réunie à partir de vendredi dans la capitale alsacienne, sera à nouveau l’occasion pour les robocops frenchies de montrer leur savoir faire en matière de « confinement » des guerillas urbaines. Mais pas seulement. Depuis le mois de février, la préfecture a envoyé des courriers aux personnes habitants dans les « zones sensibles » (« orange » et « rouge »), les invitant à se « déclarer » dans un fichier. Et ce afin qu’on puisse leur délivrer un badge permettant de sortir de chez eux et d’y revenir. (suite…)

bba09a5Qui décrochera les petites rosettes piégées et les breloques empoisonnées des Big Brother Awards? Résultat des courses: samedi prochain 4 avril à Montreuil (détails sur le programme et comment s’y rendre, aller en bas de cette page). Pour découvrir la liste des postulants de cette promotion 2009, cliquez sur l’affiche ci-dessus (conception: Vincent Perrotet).

« Quand l’atmosphère générale est mauvaise, le langage ne saurait rester indemne », disait George Orwell. Parlons du mot « fraude », porteur de hautes valeurs symboliques en ces temps de disette économique. Un mot victime d’un glissement sémantique méticuleusement préparé dans les coulisses des ministères de l’Économie et du Budget. L’enjeu, c’est de considérer désormais comme prioritaire la lutte contre la « fraude sociale », dirigée contre des particuliers, c’est à dire les allocataires de prestations (santé, chômage, famille, etc.), tout en dénaturant à petit feu la répression des « fraudes économiques », celles dont peuvent se rendre coupables les entreprises, en trichant sur la qualité d’un produit et mettant en danger la santé des consommateurs. En d’autres termes, il convient de légitimer le fichage croisé des données privées afin de confondre les « salauds de pauvres », tout en démembrant la DGCCRF, la Direction de la concurrence, consommation et répression des fraudes, dont les moyens informatiques vont être plus limités qu’aujourd’hui. La DGCCRF va même changer de nom au point que le terme « fraude » va symboliquement disparaitre de son intitulé. Tout un programme. (suite…)

dsc01086bAlors la voilà, la fameuse étude du siècle sur la vidéosurveillance, celle qui va enfin réconcilier sceptiques et convaincus à propos de la réelle efficacité des caméras déployées sur la voie publique pour éradiquer la délinquance. C’est un article du Figaro qui nous l’apprends: «La vidéosurveillance fait chuter la délinquance de rue». A l’appui de cette thèse, un rapport du ministère de l’Intérieur. Un rapport qui n’a pas été rendu public mais qui fait déjà beaucoup parler du côté des convaincus: «L’intérêt opérationnel de la vidéoprotection n’est plus à dé­mon­trer», (Christian Sonrier, directeur de la Sécurité publique, Hauts-de-Seine). «Les caméras sont devenues une aide à l’enquête, au même titre que l’ADN» (un officier de police). Accablant! Mais pas très fiable, les chiffres, hein, car mardi l’article était titré: «Deux fois moins d’agressions grâce à la vidéosurveillance». Finalement, après ce titre corrigé, elle «chute», la délinquance, mais on ne sait plus de combien ! (suite…)

eoliennenuke1C’est en Grande-Bretagne que Electricité de France montre son vrai visage. A l’occasion d’une consultation sur l’énergie durable ou renouvelable (renewable energy) organisée par le gouvernement de Gordon Brown, les visionnaires de la filiale britannique d’EDF ont sorti leurs calculettes pour démontrer que le solaire et l’éolien risquent bien de faire de l’ombre au nucléaire. Encore en peu et ils vont nous parler de concurrence déloyale. (suite…)

taxheaven2Et si on adaptait le principe de l’Hadopi à la lutte contre les paradis fiscaux? Parce que bien-sûr, l’évasion fiscale, le blanchiment de commissions occultes, ou tout simplement les petites faveurs que les grands de ce monde ne manquent pas de s’échanger via des comptés numérotés, c’est au moins aussi important que la protection des œuvres piratées sur internet. Non? Allez, un peu d’effort et on va enfin faire le ménage dans cet « espace de non droit », ce « régime du laissez faire », ces « incitations inacceptables aux transactions frauduleuses »: des termes que l’on entend depuis des années dans le camps des ayants droits de « l’industrie culturelle » pour parler des pirates du Net, mais pas vraiment dans le camps des redresseurs de torts de la finance internationale. La vie privée serait-elle moins importante à préserver que le secret bancaire? Heureusement, la Hatopif va faire le ménage dans les capitaux « pas propres » et mettre tout le monde d’accord. (suite…)

Evacuation de l'aéroport de Tantoua, 11 mars (Source Caledosphere)

Aéroport de Tontouta, 11 mars (Source: Caledosphere)

« La Nouvelle-Calédonie n’est pas la Guadeloupe. Gérard Jodar semble visiblement se prendre pour Elie Domota. » C’est le Haut commissaire de Nouméa, Yves Dassonville, qui résume à sa manière la fin du blocage, cette semaine, de l’aéroport international de Tontouta par le syndicat USTKE, dirigé par Gérard Jodar. Il a fallu déployer 120 gendarmes pour dégager les quelques 400 militants (selon la police) qui tentaient d’occuper le tarmac pour bloquer le traffic aérien. Alors, Gwadloupéyen et Kanak, même combat? (suite…)