Archives de 04/06/2009

malodoreUn grand bravo à quelques citoyens modèles de la bonne ville de Toulouse. Le Canard enchaîné du 3 juin les salue bien bas en narrant leur petite histoire bien nauséabonde. Afin d’expulser des gens du voyage d’un terrain en construction, ils ont sorti des bombes de Gresyl. C’est tout simplement un désinfectant industriel utilisé dans les vide-ordures et parfois dans… des élevages d’animaux. Charmante attention de ces riverains aux mains propres, qui se sont eux-même baptisés «milice» car ils en ont «marre de ces gens qui véhiculent des maladies». Il est sans doute utile de rappeler qu’un produit précédent, le Super Gresyl, a été retiré du marché en 1994, après 10 ans de services, car il était hautement cancérigène — son successeur l’est aussi, mais un peu moins, même s’il est déjà interdit en Belgique et au Luxembourg (*). On espère vivement que le vent a su retourner vers nos «miliciens» toulousains quelques effluves empoisonnées.

Cette petite histoire est une très bonne occasion de rééditer un article écrit en 2008 pour l’Echo des savanes. Il s’agissait de présenter, à la manière d’un test comparatif, deux méthodes révolutionnaires pour expulser indigents, SDF ou jeunes glandeurs des cages d’escalier sans prendre la peine d’envoyer les keufs. Deux techniques, le bruit et l’odeur — cela vous rappelle-t-il quelque chose ?
(suite…)