Après le bruit et l’odeur, le désinfectant nouvelle arme de répulsion massive

Publié: 04/06/2009 dans Vieux dossiers
Tags:, , , ,

malodoreUn grand bravo à quelques citoyens modèles de la bonne ville de Toulouse. Le Canard enchaîné du 3 juin les salue bien bas en narrant leur petite histoire bien nauséabonde. Afin d’expulser des gens du voyage d’un terrain en construction, ils ont sorti des bombes de Gresyl. C’est tout simplement un désinfectant industriel utilisé dans les vide-ordures et parfois dans… des élevages d’animaux. Charmante attention de ces riverains aux mains propres, qui se sont eux-même baptisés «milice» car ils en ont «marre de ces gens qui véhiculent des maladies». Il est sans doute utile de rappeler qu’un produit précédent, le Super Gresyl, a été retiré du marché en 1994, après 10 ans de services, car il était hautement cancérigène — son successeur l’est aussi, mais un peu moins, même s’il est déjà interdit en Belgique et au Luxembourg (*). On espère vivement que le vent a su retourner vers nos «miliciens» toulousains quelques effluves empoisonnées.

Cette petite histoire est une très bonne occasion de rééditer un article écrit en 2008 pour l’Echo des savanes. Il s’agissait de présenter, à la manière d’un test comparatif, deux méthodes révolutionnaires pour expulser indigents, SDF ou jeunes glandeurs des cages d’escalier sans prendre la peine d’envoyer les keufs. Deux techniques, le bruit et l’odeur — cela vous rappelle-t-il quelque chose ?

source: hautcourant.com

source: hautcourant.com

Le bruit: Beethoven®, Mosquito®

Fabricant: Compound Security Systems (Grande-Bretagne). Importateur: IBP France.

Prix à l’unité: 905 euros HT.

Principe: Beethoven (Mosquito en VO) est un « agent sonore de dissuasion pour adolescents » (Sonic Teenager Detterent). Il émet des ultrasons à haute fréquence (18.000 Hz, intensité sonore de 80 à 90 décibels), produisant un sifflement aigu insupportable qui n’est censé être audible que par les oreilles de personnes de moins de 25 ans. CSS fait sa pub ainsi: «Mosquito est tellement efficace qu’ils ont essayé de le faire interdire. Ils ont échoué! Le ministère de l’Intérieur et la Commission européenne ne l’interdiront pas!»

L’histoire: Le tribunal de grande instance de Saint-Brieuc a donné tort, le 30 avril 2008, à un particulier qui avait installé ce boitier à ultrasons sur la façade de sa résidence, à Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor). Il devra verser 2.000 euros à une association de riverains. Car cet émetteur, même inaudible, a indisposé des adultes qui se sont plaint de « céphalées » ou « de troubles auditifs ». IBP France affirme pourtant: « Le son est directionnel et ne franchit pas les éléments solides tels que les murs et les portes. Pas de risque de déranger les voisins! » En Ecosse et en Angleterre, pas mois de 3500 de ces boitiers Mosquito sont installés. Sans que cela n’ait déclenché autant de foin dans l’opinion. En Suisse, à Genève, la municipalité a testé la chose l’été dernier avant de l’interdire au bout de 2 mois. En revanche, le fabricant britannique indique que le Mosquito fait fureur en suisse allémanique. Les francophones auraient-ils une oreille plus fine?

Les antécédents: les jeunes victimes de ce boitiers font aujourd’hui les malins, mais ils peuvent, inversement, profiter du « Mosquitone », une sonnerie pour téléphones conçu par la même société, CSS. On peut la télécharger sur internet et elle a l’avantage de sonner en plein cours sans que les profs l’entendent. Un très bon prétexte, M. Darcos, pour embaucher des profs de moins de 25 ans. Plus sérieusement, ce boitier à ultrasons est la version low-cost de véritables armes issues de recherches ultrasecrètes développées pendant le Guerre froide par l’URSS et les Etats-Unis. Ces armes utilisent des infrasons (sous les 2 Hz), une gamme de sons graves également inaudibles par l’oreille humaine. Inaudibles, mais pas imperceptibles: cela peut causer des nausées et des maux de têtes insupportables. Cela aurait été utilisé par divers services secrets afin d’immobiliser dans sa chambre d’hôtel un homme d’affaires venu signer un contrat. Plus simple que de truquer un appel d’offres!

La contre-mesure: le casque « anti-bruit ». Les scientifiques savent reproduire une onde sonore « inversée » qui peut atténuer un bruit désagréable. La société Technofirst s’en est fait une spécialité, au point d’avoir travaillé avec l’armée pour gérer le silence des sous-marins nucléaires. A quand un Walkman anti-Beethoven?

Mise à jour: les petits malins de CSS, le fabricant, ont sorti entre-temps 2 nouveaux joujoux:

minimosquito musicplayercss

  • Mini Mosquito — il n’émet qu’à une distance de 10 mètres, impeccable pour un usage «domestique»: fini les teuf d’ados qui s’éternisent dans le jardin, pratique pour interrompre de bruyantes parties de foot devant votre portail… Prix TTC: 290 £ (environ 450 €).
  • CSS Music Player — c’est la version « éthique » du Mosquito: il ne fait que jouer de la musique, mais comme l’industriel ne paie pas la Sacem locale, c’est tout autant inaudible pour une oreille un tant soit peu musicale… Après tout c’est peut-être plus efficace de virer les jeunes à coup de musique d’ascenseur ou de menuets à la Richard Clayderman. Et c’est moins cher: 350£ (525 euros).

malodoreL’odeur: Malodore®

Fabricant: Firchim, spécialiste de produits d’entretien (Villefrance-de-Rouergue). Principe: un produit chimique à pulvériser qui produit une odeur nauséabonde pendant plusieurs semaines. Argument du fabriquant: «éviter que des gens en état d’ébriété ne stationnent près d’endroits dangereux, sous les ponts ou près des routes».

L’histoire: Georges Mothron, ex-maire UMP d’Argenteuil (battu en mars 2008), a fait acheter par sa commune, en juillet 2007, un stock de Malodore. Le Malodore de Mothron n’a pas été utilisé par ses agents, mais par un centre commercial d’Argenteuil pour éjecter des SDF qui campaient aux abords du supermarché Géant. «Il faut tout tenter dans une ville, il faut essayer»…

Depuis 2005, Mothron, tous les étés, prenait un arrêté « anti-mendicité » dans le centre-ville. Avant de perdre son siège en mars dernier, le maire d’Argenteuil avait prolongé cette interdiction jusqu’en 2012. En 2005, cet arrêté avait été annulé par la préfecture du Val d’Oise car le maire évoquait une « gêne olfactive anormale » causée par les SDF. Cette affaire d’Argenteuil a fait grand bruit. Mais cela n’a pas empêché Firchim d’écouler ses stocks, auprès d’entreprises mais aussi d’autres municipalités, collectivités locales, ou hôpitaux.

Les antécédents: ce produit répulsif est directement inspiré des recherches sur le « marketing olfactif ». Pour la même raison que certaines odeurs sont insupportables, d’autres attirent le chaland. Le pionnier est un psychiatre américain, Alan R. Hirsch, qui s’était rendu compte qu’à Las Vegas les joueurs dépensaient plus en présence d’odeurs florales. La plus connue de ces « armes olfactives » est l’odeur du croissant frais qui émane des boulangeries : une odeur synthétique. Pareil pour les fumées de faux cuir dont sont badigeonnés les sièges en sky de voitures, ou les senteurs artificielles de café moulu. De nombreuses expériences ont montré que les odeurs avaient un impact lourd sur le comportement des acheteurs et faisaient perdre toute notion de temps. Il arrive donc que les supermarchés ou les commerces usent de ce stratagème pour « mieux vendre ».

La contre-mesure: pas encore disponible pour les SDF, le boitier SmellBox® existe en revanche en version USB (à brancher sur un lecteur DVD ou un ordinateur), et bien sûr en kit pour égayer les lieux de vente. «Grâce à son coût de mise en œuvre attractif et son autonomie importante, le diffuseur d’odeur SmellBox PLV vous ouvre la voie vers un déploiement important de votre solution olfactive et un retour sur investissement garanti», clame le fabricant, Exhalia, une société de Saint-Malo qui a racheté en 2005 les brevets de France Télécom. A signaler aussi: le VaporShark®, fabriqué par la société américaine Vaportek, qui diffuse un mélange «de 52 essences naturelles, très concentrées, 100% biodégradables et non toxiques» qui «ne masque pas les odeurs, mais neutralise olfactivement» la zone traitée.

  • (*) Le Gresyl, qu’on peut trouver aussi sous la marque « Gresil », selon certains forums, pourait bien être retiré du marché en France pour les mêmes risques sanitaires que son prédecesseur, le « Super Gresyl » — déclassé en 1994 pour son potentiel cancérogène (voir sa fiche officielle). Les connaisseurs affirment que ce produit est efficace, mais qu’il pue beaucoup. Un petit coup de Malodore par dessus, et il n’y paraîtra plus?
  • A propos de l’affaire toulousaine, dénoncée par la LDH locale, lire l’article de la Dépêche du midi du 30 mai.
commentaires
  1. toi aussi l’ami , participe (si tu veux et peux !) à la chaîne que j’initie en mettant en ligne ta propre bibliothèque du parfait petit terroriste !

    http://gauchedecombat.wordpress.com/2009/06/07/la-bibliotheque-du-parfait-petit-terroriste/

    On va voir si tu l’oses !….

  2. […] la France d’interdire le recours aux “boitiers anti-jeunes” (on en a parlé ici récemment), des ultrasons audibles uniquement par des ados, pour réguler les rassemblements. Le CDE met dans […]

  3. […] flics en tous genre depuis des générations, on s’en sert maintenant plus simplement pour virer les ados bruyants des cages d’escalier. Le LRAD, c’est la version hardcore. Le Long Range Acoustic […]

  4. […] les flics en tous genre depuis des générations, on s’en sert maintenant plus simplement pour virer les ados bruyants des cages d’escalier. Le LRAD, c’est la version hardcore. Le Long Range Acoustic Device est un […]

  5. […] les flics en tous genre depuis des générations, on s’en sert maintenant plus simplement pour virer les ados bruyants des cages d’escalier. Le LRAD, c’est la version […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s