Archives de 06/06/2009

datisarkoC’est trop rare pour ne pas le souligner. Engagée dans une de ces «mutations forcées» d’un magistrat du siège sur ordre de l’Elysée, Rachida Dati s’est offert une petite séance d’émancipation. C’était sans compter Patrick Ouart, ministre-bis de la Justice, conseiller du Prince et ennemi invétéré de l’ex-meilleure copine du Président.
(MAJ, 28 juin).

(suite…)