Arthus-Bertrand voudrait bien, lui aussi, sortir du nucléaire

Publié: 26/06/2009 dans A suivre
Tags:, , , ,

eoliennenukeDroit de suite. Tout semble aller mieux entre Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau Sortir du nucléaire (SDN), et le réalisateur du film « Home », Yann Arthus Bertrand.

Les anti-nucléaire ont mis le feu aux poudres le 3 juin, juste avant la sortie du film événement, pour dénoncer ses liens avec EDF (certains étant avérés) et ses positions ambiguës sur l’énergie nucléaire. C’est la grande réconciliation. Car le même réseau qui le vilipendait il y a trois semaines annonce en effet le 22 juin que Arthus-Bertrand vient de signer l’appel de soutien à Stéphane Lhomme (poursuivi pour avoir révélé des documents secrets sur la vulnérabilité du nouveau réacteur EPR).C’est Olivier Milhomme, responsable éditorial de sa Fondation Goodplanet, qui a été chargé de désamorcer la bombe. Le message est le sivant : YAB n’a jamais «pour le nucléaire» comme SDN le laissait entendre. Il est plutôt proche d’une «stratégie « à l’allemande »», à savoir encourager un abandon progressif du programme nucléaire civil. Et il est d’ailleurs — une revendication chère à Stéphane Lhomme — «contre l’EPR», le réacteur nouvelle génération testé en Finlande (avec les succès que l’on sait) et à Flamanville (un chantier déjà mal barré).

yab-sdn

YAB parmi les 20.000 soutiens à Stéphane Lhomme

Ne cherchez pas de communiqué officiel, ou de prise de position publique, de Yann Arthus-Bertrand sur ce «non au nucléaire». «Yann préfère être « pour » que « contre » de manière générale, avance son collaborateur Olivier Milhomme, dans un entretien avec l’auteur de ce blog. C’est pourquoi il parlera plus facilement des énergies renouvelables, en les soutenant, que du nucléaire. Il est aussi « contre » les OGM, mais parlera plus facilement de son engagelent « pour le bio »… Il est injuste de dire qu’il est favorable au nucléaire parce qu’il ne répète pas qu’il est contre…»

edf+hulot

Film institutionnel de la fondation EDF

Il est prévu que l’équipe d’Arthus-Bertrand et le réseau Sortir du nucléaire «se voient à la rentrée» pour agir sur des actions communes. Goodplanet, ajoute Milhomme, fait toujours partie de la coordination d’ONG « Ensemble pour la planète », qui compte pas mois de 82 organisations, dont Greenpeace, les Amis de la Terre, SDN, WWF France, etc. La fondation Nicolas Hulot, elle, s’est désengagé de l’Alliance il y a déjà deux ans. Si YAB a un temps accepté de fricoter avec EDF — cf notre précédent billet —, Hulot reste très proche, depuis 1990, de l’électricien national, en acceptant de donner le change, notamment, à la Fondation EDF. L’écotartufe Hulot est toujours le premier de la classe.

Lire aussi : Sarkozy : « Le nucléaire est mort. Je l’ai tué »

commentaires
  1. […] Arthus-Bertrand est-il nucléairo-compatible ? [Mise à jour le 26 juin – lire la suite] […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s