Archives de juillet, 2009

Images brutes de la manif du 13 juillet à Montreuil, suite aux bavures de flash-ball quelques jours plus tôt. Une scène fugace, à partir de la 7ème minute, montre que la règle est bien de viser la partie supérieure du corps, et non les jambes comme les consignes officielles le recommandent.

Pétition : Interdiction totale des armes «non-létales»Interdiction totale l'utilisation  des armes non-létales  (flashball, LBD40, tazer) par les forces de l'ordre

Rejoignez aussi l’appel du Collectif Liberté, Egalité, Justice (CLEJ).

videoPlage

Affiche du Collectif Démocratie et Libertés (Paris)

«La généralisation de la vidéosurveillance n’a rien de moderne. Son efficacité n’est pas véritablement démontrée dans la lutte contre la délinquance sur la voie publique. Elle n’est pas une demande des citoyens dont on trompe le désir de sûreté à coups de sondages très orientés». De qui cette courageuse déclaration? De Pouria Amirshahi, le secrétaire national aux Droits de l’homme du Parti socialiste, dans un bulletin réservé aux adhérents, daté du 13 juillet 2009, que nous avons pu nous procurer.

De quoi alimenter un débat interne qui risque d’être sanglant, car la plupart des élus PS n’ont jamais renoncé aux caméras de surveillance pour gérer leur « tranquillité publique ». Surtout à Paris où le maire Delanöe, converti farouchement depuis l’an dernier, suit les exemples de Lyon, Strasbourg ou Grenoble.

(suite…)

Montreuil, 13 juillet 2009

Montreuil, 13 juillet 2009

Les violences policières du 8 juillet à Montreuil ont donné lieu à une couverture de l’AFP particulièrement exemplaire. Le vendredi 10, soit 36 heures après les faits, une dépêche les présente tels quels: « Un jeune homme d’une vingtaine d’années, qui occupait, avec d’autres personnes, un squatt évacué mercredi à Montreuil (Seine-Saint-Denis), a perdu un œil après un affrontement avec la police, a-t-on appris de sources concordantes vendredi. Le jeune homme, Joachim Gatti, faisait partie d’un groupe d’une quinzaine de squatters qui avaient été expulsés mercredi matin des locaux d’une ancienne clinique. » Seulement voilà, les « sources concordantes », comme l’a fait remarquer Acrimed dès le 13/7, sont avant tout « policières ». (suite…)

bophal-micha patault

Un poison signé Dow Chemical (photo Micha Patault)

Le Dursban est un pesticide fabriqué par Dow Agrosciences, la filiale indienne du géant de la chimie Dow Chemical. Hautement toxique, en particulier chez les enfants, il peut endommager le système nerveux, altérer la croissance… Sa vente a été interdite aux Etats-Unis mais Dow vend pour 500 millions de $ de Dursban par an à travers le monde, et affirme que ce produit est «sans danger»...

beaupal-zoom

"B'EAU PAL. 25 ans de pollution"...

Dow Chemical, c’est précisément le groupe qui a racheté Union Carbide, responsable en 1984 de la plus grave catastrophe industrielle de toute l’histoire, celle de Bhopal, en Inde: depuis 25 ans, 23.000 morts et 500.000 victimes. Cette semaine, une délégation indienne est venue à Londres pour rappeler à Dow son horrible héritage: une bouteille d’eau contaminée, qui répond au doux nom de « B’EAU PAL ».

(suite…)

img_1331Les festivals de films indés, fabriqués sans aucune prod, ça court pas les rues. Et les festivals de films indés où la programmation déchire et l’ambiance est survoltée, encore moins. Le Festival Cinémabrut a bouclé dimanche sa 4ème édition, à Mouans Sartoux (06). Je participe à cette folle aventure, alors forcément mon avis est exalté . Mais vous pouvez demander aux réalisateurs présents cette année, dont Pierre Carles, et ils vous diront à peu près la même chose… Voilà le florilège du Palmarès 2009. Et plus bas dans la page, une invitation à voir le Brutal d’Argent qui est revenu au  jubilatoire « Chantier Zéro » des Frères Denis — et d’autres liens vers les films primés.

(suite…)