Archives de septembre, 2009

Image 3

Mufulira, nord de la Zambie. Un quartier entier a été défiguré par la construction d’une mine de cuivre en pleine zone urbaine. Exploité par le consortium Mopani Copper Mine, « elle rejette du souffre dans l’air qui devient alors irrespirable, et le sol est tellement acide qu’il faut faire un jour de marche pour trouver des terres fertiles », selon le témoignage d’une chef de mission de l’ONG Les Amis de la terre, qui était sur place en mars 2009. En consommant l’eau contaminée par une fuite d’acide causée par la mine, 700 personnes ont ete empoisonnées, c’était en janvier 2008.

mufulira-mapRéjouissez-vous, ce beau projet vous l’avez un peu payé: la mégabanque de l’Union européenne, la BEI, a prêté 48 millions d’euros en 2005. Actionnaire majoritaire de Mopani Copper Mine: Carlisa Investment, qui a installé sa boite aux lettres aux Iles Vierges britanniques… C’est bien ça : la BEI, avec l’argent public, soutient des chantiers crades en alimentant des paradis fiscaux, comme le dénonce un rapport de juillet 2009. L’évasion, voire l’érosion fiscale : le nouveau pillage de l’Afrique.

(suite…)

calaiscops

Calais, avril 2009 (maxppp) Légende d'origine : Selon le ministre Éric Besson, ces arrestations visent à démanteler des réseaux de passeurs.

L’association Salam de Calais nous prévient que la fameuse « jungle » de Calais va être rasée par le barbier de service Eric Besson. Mardi 22 septembre dans la matinée, c’était plié. (suite…)

DSC01129Le Figaro a sorti un super scoop il y a juste un mois : «Vidéosurveillance : le rapport qui prouve son efficacité». Chouette! Nous allions enfin pouvoir savourer le travail scientifique de trois corps d’inspection, dont l’IGPN, interne à la police nationale, sur la soi-disante « efficacité » de la vidéosurveillance — oups, pardon, de la vidéo-« protection ». Il y a déjà quelques mois, le même journal, et le même auteur, avait sauté sur des statistiques sorties de nulle part du ministère de l’Intérieur pour damer le pion aux opposants des caméras, sans vraiment convaincre. Et voilà qu’ils récidivent avec ce « rapport », qui serait donc la preuve ultime que tout ça sert à quelque chose. Seulement voilà, une brève dansSiné Hebdo, mercredi 16, nous indique que finalement ce rapport est, comment dire…«confidentiel». (suite…)

yadana-coverYadana, en birman, ça veut dire… «trésor». C’est le nom du projet d’exploitation de gaz naturel qu’a décroché en 1992 le champion de l’énergie fossile made in France. Presque vingt ans que Total s’encanaille avec les généraux corrompus qui règnent en maître en Birmanie. L’exploitation du gisement a nécessité la construction d’un gazoduc jusqu’en Thaïlande. Le tout au gré de multiples atteintes aux droits de l’homme perpétrées par l’armée et ses milices sur le chantier. Tout cela n’est plus un secret pour personne. En revanche, les éléments réellement inédits publiés le 10 septembre par l’ONG Earth Rights International (ERI), l’une des mieux informées sur le sujet (elle se penche sur les effets collatéraux de ce chantier depuis 1994), concernent la caisse noire que le pouvoir militaire met de côté grâce au projet Yadana. Une somme énorme que l’on devrait immédiatement placer sur un compte séquestre, procédure prévue par la charte de l’ONU.

(suite…)

sciento«Article 44-33°: les 4 premiers alinéas de l’article 313-9 sont remplacés par un alinéa ainsi rédigé : “les personnes morales déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l’article 121-2, des infractions définies aux articles 313-1 à 313- 3 et à l’article 313-6-1 encourent, outre l’amende suivant les modalités prévues par l’article 131-38, les peines prévues par les 2° à 9° de l’article 131-39 [du code pénal]”». (suite…)

goodbadVictoire, le fisc affirme avoir donc identifié 3.000 comptes en Suisse, avec les noms et les montants, mais sans déclencher la moindre poursuite. On leur offre même le café s’il viennent se dénoncer. Au même moment, mais sans faire autant de bruit, le fichier du Revenu de solidarité active (RSA) commençait tout juste sa basse besogne. Pendant qu’on joue au poker avec une poignée de planqués pour amuser la galerie, on entreprend la plus vaste opération de fichage obligatoire et minutieux sur les populations les plus fragiles, le tout au service de la « solidarité active ». Ce mégafichier de (potentiellement) 4 millions de personnes (baptisé « @RSA » pour donner l’illusion de la modernité), a été créé par un décret du 18 juin 2009. Le bébé du soldat Hirsch s’est fait disséquer façon bouchère par un collectif de travailleurs sociaux.

(suite…)

* Robert Bourgi, 7/09/2009.

Voilà la réponse de Bruno Ben Moubamba, l’un des candidats de l’opposition au clan Bongo à l’élection présidentielle, à sa sortie d’une entrevue avec l’ambassade de France à Libreville (cf le blog de sa femme, mis en ligne le 8/09).

Winner«Comment les marins ukrainiens, roumains, grecs et chiliens du cargo cambodgien Winner risquent de couler le parquet français.»

Le contraste est croustillant. C’est la dernière livraison du bulletin J’essaime du Syndicat de la magistrature, sous la plume de Jean-Paul Jean, avocat général près la cour d’appel de Paris, qui nous plonge dans ce roman politico-juridique. Alors que le Petit Conducator s’entête à signer l’arrêt de mort du juge d’instruction, sans pour autant libérer les procureurs de toute tutelle politique, la Cour européenne des droits de l’homme s’entête aussi à rappeler à l’ordre les mauvais joueurs français. Et c’est une vieille affaire de trafic de cocaïne international — à bord d’un cargot cambodgien au nom prédestiné, arraisonné en 2002 au large des îles Cap-Vert— qui va sans doute servir de piqûre de rappel, dans un jugement attendu pour le mois d’octobre.

(suite…)