Archives de novembre, 2009

Touchée, coulée. Il y a six mois, une fragile embarcation prenait la mer, avec à son bord la députée PS Delphine Batho et son collègue UMP Jacques-Alain Bénisti. Il s’agissait d’une « sainte alliance » pour tenter d’obliger l’Etat à passer par la loi pour créer tout nouveau fichier policier. Souvenez-vous, c’était après la tempête Edvige, un fichier que le gouvernement a voulu passer en force, par décret, en juin 2008. L’esquif Batho-Bénisti devait terrasser l’ogre administratif: juré, craché, le fichage policier semblait un sujet bien trop sérieux pour être laissé à l’exécutif.

Résultat des courses? Batho semble avoir coulé corps et âme, victime d’un violent coup de rame. Déjà, le capitaine Hortefeux a mis tout le monde d’accord le 16 octobre dernier en intronisant par décret les 2 fichiers qui remplacent Edvige. Et tout récemment, Bénisti a fait passer un amendement qui va autoriser le gouvernement à zapper éternellement le Parlement lors de la création de tout nouveau fichier à vocation policière.  (suite…)

Tract pro RDA (dec 89) Belle petite prise, cet appel du 19 décembre 1989. « Pour le maintien de la souveraineté de la RDA, contre la liquidation générale et la réunification». Derrière le vieux relent d’Ostalgie, il y a pas mal d’arguments qui font mouche. Le mensuel marseillais CQFD, qui exhume ce bout de papier prémonitoire dans son numéro de novembre, rappelle notamment qu’en 89/90 la RDA était devenu un véritable laboratoire à l’Est pour tenter une «3ème voie» entre oppression marxiste et domination ultralibérale. Ils n’ont pas vraiment eu le temps de souffler, la réunification politique ayant été prononcée le 3 octobre 1990.

Quant à l’allusion à la «république bananière» (Bananenrepublik), ce terme n’a pas la même portée en France qu’à l’époque en RDA. Comme le rappelle ici l’hebdo Die Welt. le premier « luxe » pour un Ossie se rendant à l’ouest, c’était de se payer une banane, introuvable chez lui comme la plupart des fruits d’ailleurs. Et 20 ans après, qui s’est bien fait banané ?

Une petite faim ?

Publié: 25/11/2009 dans A l'arrache
Tags:, , ,

Je me suis une nouvelle fois retrouvé devant un télescopage publicitaire à faire vomir son 4h au chocolat.

C’est toujours une campagne d’Action contre la faim qui, après les sandwichs industriels, se trouve dénaturée par un slogan tout aussi dégueu, « Le plaisir pour les petites faims ». Après le dernier sommet de la FAO, le fonds mondial de l’agriculture et de l’alimentation, qui a été boudé par l’ensemble des chefs d’Etat des pays les plus riches, ça laisse un goût amer. Surtout que les géants de l’agroalimentaire ont tenté de saborder une autre campagne de pub, consacrée aux dangers de la malbouffe, surtout celle qui cache son jeu. (suite…)

Source

(Archives lambda : Tarnac vu du ciel — et ses moutons noirs placés sous surveillance électronique).

Un documentaire de Jean-Robert Viallet et Christophe Nick, «La mise à mort du travail» (diffusé sur France 3, les 26 et 28 octobre), jette un froid chez les DRH alors que les suicides dans les entreprises ont supplanté la séquestration des patrons à la une des journaux. Dans ce méthodique portrait de la « machine travail », il est beaucoup question de souffrance, de harcèlement, de lavage de cerveau et de domptage des salariés.

Mais pour faire plus soft, on vous propose un extrait tendance « j’aime ma boite ». Bienvenue chez Carglass, le géant mondial de la réparation de pare-brises. Dans cette grande famille, tout le monde est super sympa. Heureusement que deux employés, en voix-off, nous dressent l’envers du décor. Ça nous fait penser au sujet que Pierre Carles a réalisé il y a quinze ans pour Strip-Tease sur Domino’s Pizza!

(suite…)

Image 1Le mur de Berlin n’est pas tombé, on l’a reconstruit ailleurs. Sans parler des avatars de la Forteresse Europe, le Goethe Institut commémore l’événement en nous offrant une belle petite infographie qui décrit quelques spots où on peut encore l’admirer. Il y a quand même quelques fautes de goûts dans cet inventaire géopolitiquement correct, comme de mettre dans la liste la Grande muraille de Chine, devenue un monument historique sans aucune signification politique. De mettre sur le même plan le Yémen (réunifié en 1990) et Chypre, où c’est encore une réalité. Curieux aussi : celui qu’érige Israël en Palestine fait l’objet de deux traitements distincts, comme s’il s’agissait de deux problèmes territoriaux différents. Pratique aussi de ne nommer que le Mexique, alors que les miradors virtuels et les murs metalliques sont made in USA. En revanche rien, pas un mot sur l’Ulster et les Peace Lines de Belfast. Un petit tour en images s’impose. (suite…)

border-estouest[UPDATE Sept. 2011 & Janv. 2013 – Documents PDF rajoutés]

Ah! Les 20 ans de la chute du Mur de Berlin! Les médias ont trouvé là, hors coupe du monde de foot ou jeux olympiques, un excellent sujet consensuel et unanime pour célébrer ces «20 ans de liberté!». Seulement voilà, en 20 ans, le concept de « frontière » a terriblement évolué. On anticipe. On use de méthodes « proactives ». L’objectif est de repousser les migrants avant même qu’ils ne se trouvent nez à nez avec un douanier ou un garde-côte. L’image ci-contre semble résumer comment le conflit Est-Ouest s’est mué en fracture Nord-Sud. Ce n’est pas un affreux montage: il est tiré d’un document de la Commission européenne de mai 2009, qui décrit une liste de 45 projets de recherche « public-privé », dont une petite dizaine — soit quand même 20% du total — s’attachent à produire les futures briques intelligentes de la Forteresse Europe.

(suite…)