Archives de 19/02/2010


La revue Damoclès a évoqué le 12 février — veille du 50ème « anniversaire » de la première bombe A testée en Algérie en 1960 —le contenu d’un rapport «confidentiel défense» rédigé après la décision de Chirac d’arrêter les frais en 1996. «L’objet du présent rapport est de rendre compte chronologiquement, et de la manière la plus fidèle possible, de cette grande aventure scientifique rendue possible par des choix politiques judicieux, mais surtout par la compétence des personnels des Armées et du CEA.» Avec quel tact ces choses là sont dites! Cette affaire — pas forcément très fraîche — est une très bonne occasion de revenir sur la loi du 6/01/2010 portant sur la «réparation des conséquences sanitaires des essais nucléaires français». Un fonds d’indemnisation de 10 millions d’euros pour potentiellement 150.000 victimes. Soit 67€ par tête. Impossibilité de se retourner ensuite contre l’Etat pour un autre préjudice. Et les promesses d’ouvrir les archives ont été enterrées. Comme un radioélément, le culte du secret militaire a la vie longue, très longue. (suite…)