Les Ponia, experts en fichiers de père en fils

Publié: 04/03/2010 dans A l'arrache
Tags:, , , ,
 

IT1 20H - 03/11/1976 (ina.fr)

Tout le monde croyait que c’était à cause du projet de mégafichier administratif SAFARI, envisagé pendant l’ère Pompidou au début des 70s, que l’Etat avait finalement du adopter, en 78, la première loi informatique et libertés. En fait non! Bakchich vient en effet d’exhumer une vidéo de l’INA qui date de novembre 1976, dans laquelle le ministre de l’Intérieur de Giscard, Michel Poniatowski, prétendait lutter contre «les fichiers politiques du Parti communiste» (sic) pour justifier une telle loi… Quel rapport? Et bien le propre fils de Ponia, Axel, aujourd’hui député UMP et tête de liste dans le Val d’Oise, est attaqué en diffamation par son concurrent du PS Ali Soumaré. Ponia Junior a en effet participé, avec le maire de Franconville Francis Delattre, à la campagne nauséabonde sur le présumé passé sulfureux de Soumaré. Un passé judiciaire qui n’aurait pas pu être évoqué sans une consultation minutieuse du fichier STIC ou du casier judiciaire.

Mise à jour: les indiscrétions relayées par les députés ne proviennent pas, finalement, des fichiers de police, explique Le Monde (2/04), plutôt des services du tribunal de Pontoise.
PS – Vous avez reconnu le présentateur du JT? Gagné: Patrice Duhamel, aujourd’hui directeur de l’antenne du groupe France Télévisions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s