« We don’t need no education cuts »

Publié: 15/11/2010 dans A l'arrache
Tags:, , ,
source: Arrêt sur image

"Cela ne fait que commencer..." (Guardian, 11 nov)

«En Angleterre, quand il y a une manifestation, tout le monde s’en aperçoit.» C’est à peu près ce qu’aurait pu déclarer David Cameron, le « Thatcher Soft » qui dirige la Grande-Bretagne depuis le printemps dernier. En effet, les Anglais ne font pas de manif tous les jours, mais quand ils y vont, ça déménage. Imaginez le siège de l’UMP, rue La Boétie, envahie et attaquée par une cohorte d’étudiants qui pénètrent dans le hall en explosant la baie vitrée.

C’est ce qui s’est passé mercredi dernier à la tour Millbank, où le Parti conservateur a ses bureaux. Les étudiants viennent d’apprendre que les restrictions budgétaires qui vont toucher l’éducation (« education cuts ») entraîneront le triplement des frais d’inscription à l’université, pour atteindre jusqu’à 7.000£ par an (9000€). Alors que Nick Glegg, le vice-Premier ministre, avait promis le contraire, et voulait même les abolir! C’est ce même Clegg qui a promis d’en «finir avec la société de surveillance»

images publiées par london.indymedia – voir aussi cette vidéo de Russia Today

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s