Articles Tagués ‘chomage’

En Allemagne aussi les fichiers scélérats passent mieux dans l’opinion si on leur donne un doux nom aux consonnances féminines. ELENA, dixit le blog Les dessous de l’Allemagne, c’est un fichier national des «mauvais salariés» (Elektronischer Einkommensnachweis: «preuve électronique de revenus»). Nombres d’heures de grève, légitimité ou non de celles-ci, rappels à l’ordre, raisons d’un licenciement (faute grave, refus d’obéissance, inadaptation, etc.)

Comme avec notre prochaine usine à gaz (le RNCPS), la justification de ce beau fichier n’est ni le terrorisme ni la pédophilie, mais une « simplification » des démarches administratives, un « avantage » pour les salariés. C’est aussi pour leur bien-être qu’on va donc y recenser leurs tendances à revendiquer. Pas étonnant que ELENA ait déjà été distingué(e) par nos copains des BBA en Allemagne: en 2008 pour le fichier en tant que tel, et en 2009 pour le Dr. Ursula von der Leyen, ministre de la Famille, des séniors, des femmes et des jeunes (ouf).

Publicités

Tract pro RDA (dec 89) Belle petite prise, cet appel du 19 décembre 1989. « Pour le maintien de la souveraineté de la RDA, contre la liquidation générale et la réunification». Derrière le vieux relent d’Ostalgie, il y a pas mal d’arguments qui font mouche. Le mensuel marseillais CQFD, qui exhume ce bout de papier prémonitoire dans son numéro de novembre, rappelle notamment qu’en 89/90 la RDA était devenu un véritable laboratoire à l’Est pour tenter une «3ème voie» entre oppression marxiste et domination ultralibérale. Ils n’ont pas vraiment eu le temps de souffler, la réunification politique ayant été prononcée le 3 octobre 1990.

Quant à l’allusion à la «république bananière» (Bananenrepublik), ce terme n’a pas la même portée en France qu’à l’époque en RDA. Comme le rappelle ici l’hebdo Die Welt. le premier « luxe » pour un Ossie se rendant à l’ouest, c’était de se payer une banane, introuvable chez lui comme la plupart des fruits d’ailleurs. Et 20 ans après, qui s’est bien fait banané ?

goodbadVictoire, le fisc affirme avoir donc identifié 3.000 comptes en Suisse, avec les noms et les montants, mais sans déclencher la moindre poursuite. On leur offre même le café s’il viennent se dénoncer. Au même moment, mais sans faire autant de bruit, le fichier du Revenu de solidarité active (RSA) commençait tout juste sa basse besogne. Pendant qu’on joue au poker avec une poignée de planqués pour amuser la galerie, on entreprend la plus vaste opération de fichage obligatoire et minutieux sur les populations les plus fragiles, le tout au service de la « solidarité active ». Ce mégafichier de (potentiellement) 4 millions de personnes (baptisé « @RSA » pour donner l’illusion de la modernité), a été créé par un décret du 18 juin 2009. Le bébé du soldat Hirsch s’est fait disséquer façon bouchère par un collectif de travailleurs sociaux.

(suite…)

Le Syndicat de la magistrature vient de livrer quelques documents bien navrants au sujet de l’état calamiteux des fameux «dépôts» . Ce sont ces prisons temporaires, endroits sinistres situés encore parfois dans les sous-sols des palais de justice. C’est le lieu où sont retenues des personnes en attente de jugement ou de comparution devant un magistrat. Exemple en octobre 2008, lors d’une visite au « dépôt » du tribunal de Créteil par six magistrats. Ils constatent d’abord des conditions de détention « non conformes aux règles minimales de salubrité et d’hygiène ».

Les cellules, toutes dégradées, mesurent de «7 à 8,5 m2, il arrivait que 5 hommes y soient détenus en même temps, avec des toilettes sans séparation et une aération insuffisante». «A la suite de cette visite, des procédures ont été annulées et ces locaux ont été fermés. Le Procureur de Créteil a pris l’intiative de les rouvrir, mi-avril, avant même la fin des travaux entrepris et la visite du Comité d’hygiène et de sécurité… Résultat : les lieux ont été investis par des rats !»

(suite…)

(suite…)

avoine-sineh

Dessin de Avoine / Siné Hebdo n°33

Si le secret bancaire a encore de beaux jours devant lui, ce n’est pas vraiment le cas du secret professionnel dans le domaine de l’action sociale. Depuis quelques années, éducateurs, assistantes sociales, psychologues scolaires, médecins de PMI, etc., sont confronté à une série de dérogations obligatoires à leur secret professionnel. Un principe pourtant inscrit dans le code pénal (article 226-13), et ne pas le respecter peut leur coûter un an de prison et 15.000 euros d’amende.

(suite…)

Evacuation de l'aéroport de Tantoua, 11 mars (Source Caledosphere)

Aéroport de Tontouta, 11 mars (Source: Caledosphere)

« La Nouvelle-Calédonie n’est pas la Guadeloupe. Gérard Jodar semble visiblement se prendre pour Elie Domota. » C’est le Haut commissaire de Nouméa, Yves Dassonville, qui résume à sa manière la fin du blocage, cette semaine, de l’aéroport international de Tontouta par le syndicat USTKE, dirigé par Gérard Jodar. Il a fallu déployer 120 gendarmes pour dégager les quelques 400 militants (selon la police) qui tentaient d’occuper le tarmac pour bloquer le traffic aérien. Alors, Gwadloupéyen et Kanak, même combat? (suite…)