Articles Tagués ‘médias’

Bad news. Il y a des jours comme ça… Alex Türk, le grand pourfendeur de la surveillance, a été sacré aux Big Brother Awards 2010… A quelques jours du Festival de Cannes, avouez que ça a de la gueule: le patron de la CNIL est honoré du Prix Spécial du Jury. A Cannes c’est un peu un prix de Consolation, celle de ne pas avoir eu la Palme d’Or. Aux BBA, de source sûre, c’est une distinction suprême car elle est inédite, la première en dix ans.

Lire en un clin d’oeil sur le Palmarès 2010 — et des détails sur les motivations du jury et le nom des dauphins. Encore Bravo à Eric Besson, Eric Ciotti, Christian Estrosi et sa belle ville de Nice, les fichiers de l’éducation nationale, Hortefeux et sa « vidéoprotection », France 2 et TF1 (mention spéciale médias), les banques qui balancent les sans papiers, et même Thierry Lhermite et sa start-up TMG (mention spéciale internet)! Dans le prix Voltaire c’est PMO qui casse la baraque.

(suite…)

Publicités

Le sociologue Laurent Mucchielli a commis une courte mais saillante analyse (.pdf) des propos du chroniqueur Eric Zemmour sur l’origine ethnique des «trafiquants» de drogue («Les Français issus de l’immigration (sont) plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait!»).

Le fait que cette saillie — montée en épingle par Ardisson, dans son émission sur Canal+, diffusée en différé — ait été reprise à son compte par un magistrat comme Philippe Bilger (avocat général à la cour d’assises de Paris!) n’a fait qu’amplifier ce raccourci. Voyons cela de plus près.  (suite…)

Affiche du CDL, collectif antividéo à Paris

Deux affaires se sont téléscopées la semaine dernière avec en toile de fond l’extrême fragilité de la preuve par l’image en matière de vidéosurveillance. Comme quoi même quand les caméras sont aveugles ou complètement neutres, il y a toujours un moyen de les faire parler.

D’abord le procès de l’incendie du centre de rétention de Vincennes, qui s’est conclu le 17 mars par la condamnation de dix personnes à des peines allant de 8 mois à 3 ans de prison ferme, malgré les doutes sur l’identification formelle des prévenus par les images vidéos d’un centre de rétention. Ensuite la farce politico-médiatique du ministère de l’Intérieur, «l’incroyable erreur» entourant l’enquête de la mort d’un policier à Dammarie-les-Lys qui serait liée à l’ETA. Des pompiers catalans en vacances ont été pris pour des terroristes sur la seule foi d’une caméra de supermarché — et d’un logiciel de reconnaissance à qui les flics ont trop fait confiance.

(suite…)

« Quant l’information va mal, c’est toute la démocratie qui est en danger ». Wahou! Quel programme. Arte nous invitait la semaine dernière à voir un documentaire de 26’ qui a bénéficié d’une promotion plutôt inhabituelle, intitulé « Huit journalistes en colère ».

Dans les rôles titres, voilà quels étaient les « journalistes » conviés à s’exprimer sur ce sujet brûlant pour la démocratie: FO Giesberg (Le Point, ex-Figaro), Chabot et Pujadas (F2), Philippe Val (France Inter, ex-Charlie), Elkabbach (Europe 1), enfin Fottorino (Le Monde) et Plenel (Mediapart, ex-Le Monde). Douze ans après « Pas vu pas pris », de Pierre Carles, qui mettait son nez dans les relations incestueuses entre médias et politiques, un tel casting a de quoi faire flipper ! (3 vidéos à suivre) (suite…)

Une petite faim ?

Publié: 25/11/2009 dans A l'arrache
Tags:, , ,

Je me suis une nouvelle fois retrouvé devant un télescopage publicitaire à faire vomir son 4h au chocolat.

[blip.tv ?posts_id=2760770&dest=-1]

C’est toujours une campagne d’Action contre la faim qui, après les sandwichs industriels, se trouve dénaturée par un slogan tout aussi dégueu, « Le plaisir pour les petites faims ». Après le dernier sommet de la FAO, le fonds mondial de l’agriculture et de l’alimentation, qui a été boudé par l’ensemble des chefs d’Etat des pays les plus riches, ça laisse un goût amer. Surtout que les géants de l’agroalimentaire ont tenté de saborder une autre campagne de pub, consacrée aux dangers de la malbouffe, surtout celle qui cache son jeu. (suite…)

L’information sur l’énergie nucléaire et ses énormes manipulations ne se traite pas, ou très peu, dans les journaux télévisés. Les armées de communicants d’Areva et d’EDF ont de bons arguments, y compris auprès des enfants! Heureusement, au moins cinq documentaires (dont celui de France 3 en février) sont à voir ou revoir en ce moment, comme nous le suggère Télérama, pour rester éclairé sur les mensonges de ce business interplanétaire. On connaît déjà le combustible MOX, soi-disant issu du « recyclage » de l’uranium usé issu des centrales. Dans «Déchets, le cauchemar du nucléaire», diffusé sur Arte mardi soir, on va enfin suivre à la trace les matières nucléaires censées être «recyclées» pour la gloire d’EDF. En réalité, un petit tour par la Sibérie nous apprendra que seulement 10% des « matières » radioactives sont réutilisées. Et pas 90% comme on cherche à nous le faire avaler. (Mardi 13 à 20h40, Arte).

Mise à jour: Tiens donc, le gouvernement prend cette histoire au sérieux? Lire la dernière note du blog de Laure Noualhat, journaliste à Libé et co-auteur de ce film—son papier paru lundi 12/10 décrit mieux le contenu des révélations.

MAJ 16/11 : Le blog de Laure « Six pieds sur terre » suit le dossier des déchets russes, ça auditionne sec à l’assemblée. Le 7 nov: Série noire pour le nucléaire français.


enfin en même temps cest pas encore au point

enfin en même temps c’est pas encore au point –>

(suite…)