Novlangue urbaine : le poids des mots, le choc des poteaux

Publié: 10/12/2011 dans A l'arrache

Requalification, revitalisation, rénovation, revalorisation, regénération, renouvellement, renaissance, reconquête…

Derrière ces mots en « Re » se profile la ville de demain, ou plutôt d’aujourd’hui. La novlangue urbaine est au pouvoir. Le sociologue Jean-Pierre Garnier s’est spécialisé dans les politiques urbaines et a passé une bonne partie de sa carrière à décrypter les discours des urbanistes, architectes ou autres « aménageurs » de l’espace public — placés sous la tutelle des élus locaux et de leurs premiers « partenaires », les groupes de BTP. Dans un essai paru cette année sur Article11, il recomposait ce langage dans un « lexique techno-métropolitain », sorte de dictionnaire « au service de l’ordre urbain ».

Jean-Pierre Garnier s’est confié à Arte Radio dans un document sonore qui résume très bien les enjeux de cette nouvelle « sémantique » — à écouter en lisant ce qui suit.

* Rythmé avec des extraits d’un JT de l’ORTF de 1964 (Canal St Martin), d’un reportage de FR3 sur la rénovation du quartier Fourvière de Lyon (2003), d’un autre de FR3 Paris sur la mode des « tours écolos » (2008), et d’un film de propagande de l’ANRU avec la voix doucereuse de Serge Moatti (à voir ici, illustration parfaite de cet article).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s